Vous pouvez parrainer un enfant

C’est une relation qui se crée progressivement et qui l’aidera à grandir. Les enfants d’Ashalayam ont souvent perdu le contact avec leur famille. Que des adultes, même lointains, pensent à eux est un sentiment très fort.

Mais il faut garder à l’esprit que le parrainage reste une relation provisoire, qui peut cesser de différentes manières. L’enfant peut à tout moment retourner dans sa famille, s’il en a une. Il peut aussi décider de quitter Ashalayam de son plein gré, car à Ashalayam on ne force personne à intégrer les foyers ni à y rester.

Habituellement, le parrainage prend fin lorsque l’enfant, devenu adulte, s’apprête à voler de ses propres ailes. Avec le pécule mis de côté chaque mois, le jeune adulte achètera une parcelle de terrain et une maison modeste. Votre parrainage l’aura aidé à acquérir cette autonomie !

Vous pouvez parrainer un foyer

Cela signifie parrainer le groupe de 20 à 30 enfants qui vivent dans le même foyer. La relation est moins personnelle mais aussi plus équitable. L’ensemble du groupe reçoit de vos nouvelles, aucun enfant ne se sent exclu car non parrainé.

Dans les deux cas, vous recevez des nouvelles de vos filleuls

Deux fois par an, votre ou vos filleul(s) vous envoie(nt) des nouvelles par courrier. Libre à vous d’y répondre, d’envoyer une carte postale de vos vacances ou un petit mot pour les fêtes de fin d’année !